Pin's l'histoire enfin révélée

histoire, pin's -

Pin's l'histoire enfin révélée

de lecture - mots

Connais-tu la fabuleuse histoire du pin's ? Objet adulé pour être relégué aux oubliettes puis à nouveau tendance, cette épinglette n'a pas fini de faire parler d'elle. Longtemps considérée comme ringarde, elle reprend du service depuis 2016, égayant même les défilés de mode des plus grands créateurs. Depuis sa création, le pins s'affiche haut et fort sur les vêtements ou accessoires, avec des connotations vraiment différentes. Les collectionneurs se l'arrachent, parfois à prix d'or. Je t'embarque dans l'univers du pins et son histoire, considéré comme un objet kitsch ou tendance.

Pin's PARESSEUXPin's Fleur Pensée

Le pins, des significations variées selon son utilisation

Le nom d'une épingle

Il ne faut pas confondre le pins avec un badge. Alors que le badge se fixe au vêtement avec un système d'épingle de sûreté, cette épinglette traverse le tissu pour être fixé sur l'arrière. Avec son accroche facile, elle reste en place par une fixation de type papillon. Sa dénomination rappelle le mot anglais pin désignant une épingle ou une punaise.

épingle

Un accessoire de mode

Côté mode, il s'accroche aux vêtements et accessoires pour afficher sa personnalité ou son humeur du jour. Servant à afficher sa singularité, il a le même objectif que le tee-shirt à messages que l'on a pu voir ces dernières années. Porté seul, il s'affiche en toute simplicité. Exposé en plusieurs exemplaires, il peut s'agir de pins décoratifs pour customiser une pièce de sa garde-robe.

Pin's mode

Un signe distinctif protocolaire

De façon plus institutionnelle, le pins est généralement de petite taille. Lorsqu'il est fixé à la boutonnière, il sert à signifier une appartenance, une distinction ou la participation à un événement. Utilisé dans le milieu militaire et politique, il affiche immédiatement la personne dans son rang ou par ses titres. Il a valeur d'insigne.

pin's uniforme militaire

Un objet publicitaire

Dans les années 80 et 90, les entreprises l'ont utilisé comme un objet publicitaire, rivalisant d'ingéniosité pour créer des goodies humoristiques ou affichant le logo emblématique de la société. Beaucoup d'entreprises et de PME en ont édité dans le cadre de leurs campagnes marketing. Tous les pins n'ont pas la même valeur, les grandes marques étant particulièrement prisées.

Pin's Publicitaire

Une pièce de collection

Les collectionneurs, appelés également pin'sophiles ou pinophiles, en sont particulièrement friands, devant la rareté de certaines enseignes et le matériau utilisé dans sa composition. Les échanges sont courants, les achats également sur des plateformes marchandes ou des sites spécialisés pour les plus rares. C'est un objet de collection recherché.

Pin's collectionneur

Le pins, histoire du succès d'un objet tendance

Au fil des années, le pins s'est construit une place dans les rayons des badges personnalisés.

La naissance dans les années d'après-guerre

Les premières apparitions remontent aux années suivant la Première Guerre mondiale. En complément des médailles, l'épinglette à la boutonnière permettait de décorer les soldats et gradés pour l'accomplissement de leurs missions militaires. Cette marque faisait la fierté des récipiendaires et de leurs familles. Il se portait dans toutes les cérémonies officielles et lors de rassemblements honorifiques. Le pins faisait office de reconnaissance et de mise à l'honneur du militaire.

pin's militaire seconde guerre mondiale

Un premier essai de lancement par Europe 1

Jusque-là réservé aux honneurs militaires, la radio Europe 1 a tenté de l'introduire dans le milieu publicitaire en 1956. Malgré plusieurs tentatives pour le faire connaître, le succès ne fut pas au rendez-vous. Distribué sans grande portée, le badge publicitaire n'a pu connaître la notoriété qu'on lui connaît depuis. Sa production en nombre insuffisant a contribué à son peu d'égard du grand public.

pin's 1956

La nouvelle tentative de l'ORTF

Plus de 10 ans plus tard, c'est toujours le milieu des médias et de la communication qui tente une nouvelle percée. En effet, la première génération de pins a été fabriquée pour le compte de l'ORTF en 1968. Dans le cadre des JO de Grenoble, l'organisme de télévision a souhaité produire un objet marquant pour les jeux. Il s'agissait d'un insigne en métal émaillé, fermé par un système d'épingle. Cependant, ce modèle n'a pas été développé dans les années 1970.

Pin's jeux olympique Grenoble 1968Pin's épingle JO Grenoble 1968

Le début des collections de pins de marques

Lors des Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, des échanges entre collectionneurs ont vu le jour. Parmi les sponsors présents à l'événement, Budweiser a autorisé les pinophiles à faire des échanges sur place. De grandes marques américaines avaient déjà commencé à promouvoir leur marque à travers cette épinglette. C'était le cas, entre autres, de Coca-Cola qui surfait sur le succès de sa marque. Ses pins étaient particulièrement recherchés.

pin's jeux olympique los angeles 1984 coca cola

L'essor du pins en France grâce Nicolas Arthus-Bertrand

Il a fallu attendre 1987 pour que le pins, en tant qu'objet marketing, fasse son arrivée sur la place. Le tournoi de Roland Garros fut l'endroit de promotion idéal. Grâce à Nicolas Arthus-Bertrand, publicitaire notoire à l'époque, et à son ami Gilles Bertoni, qui lui a permis la fabrication, on a vu apparaître ces épinglettes à l'effigie du tournoi et de celui de l'Open de Bercy. Le phénomène était lancé. Le succès a été fulgurant : d'une production mensuelle à plus d'un million de pièces en 1988 par les fabrications Arthus-Bertrand, le marché français a produit 3 millions d'épinglettes par mois en 1990 alors que les importations s'élevaient à 240 millions de pins.

pins en France Nicolas Arthus-Bertrand roland garros

La confirmation des JO d'Albertville

Les années 90 ont marqué un tournant. Portés par le succès des pins de Roland Garros, les JO d'Albertville ont surfé sur la tendance en éditant des séries en 1992. Distribués aux vainqueurs ou par le biais des sponsors, nombre de gadgets marqués du sceau des jeux ont circulé au cours de cette année. Le tournoi de tennis de Roland Garros, quant à lui, s'est positionné sur les modèles à messages branchés sport-chic. Pour être stylé et tendance, il fallait arborer ses pins sur ses vêtements. Les événements sportifs ont aidé à la promotion de ce gadget.

Pin's jeux olympiques Albertville 1992

L'engouement du phénomène « pins mania »

Les collectionneurs ont pu ainsi étoffer leurs stocks. C'est d'ailleurs dans les années 1990 que la pins mania a fait fureur. Les échanges étaient légion pour les objets de faibles valeurs. En revanche, les goodies rares ont vu leur cote monter sur le marché, certains d'entre eux s'achetant plusieurs milliers d'euros ! Les amateurs se conseillaient livres et catalogues, permettant de renforcer leurs séries et de compléter leurs collections. En outre, sur les sacs de cours destroy ou les blousons Levi's, la génération 90 a porté fièrement ses trophées dénichés au gré des échanges et des achats.

Pin's troc échange

La phase de ringardisation

Après cette course folle à l'objet rare, le phénomène est vite retombé dans l'oubli en fin des années 1990. Afficher un pins devenait démodé et les collectionneurs ont vite acquis une réputation de has been. Les rares passionnés ont tenu bon, dans l'ombre, en cherchant de nouveaux modèles, malgré d'énormes baisses de valeurs de leurs trésors. Ils les troquaient lors de vide-greniers et de brocantes.

Le retour en force du pins avec la mode vintage

Dans les années 2010, le vintage a fait son retour fracassant dans les tendances à la mode. Le pins n'a pas fait une percée immédiate, laissant les tee-shirts à message véhiculer des phrases pour afficher son identité. Pourtant, en 2014, les défilés haute couture des plus grands créateurs ont laissé entrevoir ces petits gadgets discrets, accrochés tel un bijou. Tous les ingrédients étaient présents pour relancer la mode  ! Le pins vintage est, depuis cette période, de retour dans les garde-robes  !

Pin's Vintage Retro

Le pins : un objet porteur d'histoire et de sens pour un public de connaisseurs

Création d'objets précieux pour les fabricants de pins célèbres

En matière de fabrication militaire, la maison Arthus-Bertrand a été le précurseur. En complément, elle s'est distinguée dans le civil pour son édition Roland Garros, qui remporta le succès qu'on connaît. Des figurines de dessins animés et de BD telles que Tintin et Milou ont été fabriquées par deux grandes maisons : Corner-Coinderoux et Démons et Merveilles.

pin's corner-coinderouspin's démons et merveilles

Trésor de collection pour les pinophiles et les Cast Members

Outre les collectionneurs traditionnels abordés précédemment ayant attrapé le virus de la philopinie, c'est-à-dire la passion des pins, un nouveau genre d'amateurs a fait son apparition. Un marché parallèle s'est dessiné avec les figurines pins Disney. Ce sont les plus jeunes qui s'emparent de ce hobby, encouragés par la stratégie marketing du parc Disney. Pour promouvoir des articles de marque Walt Disney, cet objet à collectionner s'affiche autour du cou des salariés, créant ainsi une demande auprès du jeune public. Le tour est joué, une communauté de Cast Members voit le jour pour organiser les pins trading. L'entreprise américaine a même poussé le concept à son maximum puisque des tradings days font le buzz auprès des amateurs.

 pin's trading disney

Pin Trading à Disneyland Paris

Dernière tendance pour les branchés de mode

Avec le retour de la mode hipsters, les jeunes gens suivant les tendances ont adopté ces figurines à message. La population masculine ne rechigne plus à les porter. Devancés par le couturier Karl Lagerfeld lors des défilés Chanel, il est de bon ton de montrer les épinglettes sur sa veste, son pull ou tee-shirt. Depuis ces dernières années, de jeunes créateurs se sont démarqués en créant des pièces uniques. À présent, des pins bijoux ont fait leur apparition sur le marché, rendant l'objet encore plus branché. Sans partir dans des pièces de luxe, de nombreux adeptes du DIY et de la customisation ont réalisé des pièces personnelles, à leur goût. Le pins s'accroche partout : sur un sac, une casquette, une écharpe, il s'expose avec fierté.

Broche Karl Lagerfeld

Un pin's tendance coûte quel prix  ?

Parmi les nombreuses collections, les prix peuvent varier d'un produit à l'autre, selon l'ancienneté, le matériau utilisé et la notoriété de la marque.

Quelques dizaines d'euros pour des pins originaux et neufs

Avec quelques dizaines d'euros, on peut dénicher des modèles originaux en ligne. Il faut cependant veiller à la qualité des matériaux. On trouve couramment des pins EF, c'est-à-dire constituées d'émail à froid avec une peinture en relief, ou en Zamac (Zinc, Aluminium Magnésium, Cuivre) reconnaissable par sa couleur jaune dorée. Ce sont les compositions les plus courantes qui permettent de produire des pins mode ou rétro. Quelques modèles sont en époxyde. Pour une haute qualité, et donc un prix plus élevé, il faut partir sur un EGF (émail grand feu) mais cette technique est contraignante, les productions l'ont délaissée pour des fabrications plus rapides.

pin's attache EF

 

Du cheap à des centaines d'euros pour les pièces d'occasions

Pour des pièces bas de gamme, les échanges ou les ventes se font dans les vide-greniers ou les brocantes. Pour des objets sans grande notoriété, quelques centimes d'euros suffisent. En revanche, les modèles rares peuvent se chiffrer à quelques centaines d'euros. Mais la prudence est de mise car de nombreux faux circulent sur le marché. Avant de débourser de telles sommes, il est plus prudent de vérifier qu'il s'agit bien d'un pins original.

Des modèles cotés pour les pins d'occasion recherchés

Certains collectionneurs n'hésitent pas à mettre en vente des produits rares sur des sites de vente en ligne. La fourchette est importante, des pins parlants émis par TF1 peuvent se trouver à moins de dix euros. Certains pins Disney peuvent atteindre des prix élevés, jusqu'à 4 500 € pour des modèles dont la fabrication a été volontairement stoppée pour surenchérir les cotes. Pour ce qui est des modèles de luxe ou de grandes maisons françaises, on trouve une signature au verso, authentifiant la pièce. Parmi les pièces recherchées, on compte les premiers modèles de pins Roland Garros, des collections entières de bandes dessinées comme les pins Tintin, des objets de marques alimentaires ou automobiles en série limitée.

En définitive, le pin's a connu ses heures de gloire dans les années 1990 et revient de nouveau en force depuis ces toutes dernières années. Cet objet kitschissime fait le bonheur des fashionistas recherchant des objets ayant du vécu et une âme, tels les objets vintage. Objet gadget, informatif, provocateur ou bijou, il peut s'afficher en mode décalé, rock, punk ou glamour. Sur un manteau en hiver, une veste cintrée ou une casquette en mode hipster, il y a mille et une façons de le porter. Pour affirmer sa personnalité, il faut arriver à trouver comment porter un pins pour s'affranchir des codes. Et toi, quel est ton style préféré ? Es-tu plutôt tourné vers les badges à messages, les pins rétro ou les modèles humoristiques  ? J'ai hâte de lire tes commentaires.

Retrouve notre collection de Pin's officielle sur Retro Vintage World

Pin's collection officielle

 


Laissez un commentaire

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.